vendredi 15 janvier 2021

Biessenhofen/ Füssen, cousin "germain" du Réseau Breton ?


 

Dans la rampe de Hopfensee

La rédaction de Ferrovissime vous a présenté ses voeux avec une photo de train dans la neige - c'est une tradition ! La légende précisait que j'avais pris cette photo en Bavière. Et pourtant, il s'agit d'un train exploité par un opérateur français : Transdev ! L'entreprise à qui est confiée l'exploitation des lignes Guingamp / Paimpol et Guingamp / Carhaix du Réseau Breton et... de plusieurs dessertes bretonnes par autocars aux alentours. Mais Transdev exploite bien d'autres réseaux en France et à l'étranger. Réseaux de trains, de trams ou de bus...


Un Français en Bavière : Transdev, comme il est mentionné sur les autorails, ici, en gare de Füssen

Cette rame d'autorails, figurant sur notre carte de voeux, a été photographiée sur la ligne qui relie Biessenhofen à Füssen. Longue de 37,133 km, il s'agit d'une voie unique à l'écartement normal non électrifiée, embranchée, à Biessenhofen, sur la grande ligne de l'Allgäu - qui voit passer les trains (en traction diesel) de DB ag, mais aussi ceux de l'opérateur privé Alex ou encore des rames des CFF avec leurs voitures panoramiques. 



La première section de la voie unique, longue de 6,5 km,  est ouverte en 1876 de Biessenhofen à Marktoberdorf par les Chemins de fer royaux de l'Etat Bavarois. Un petit pavillon (dont le bâtiment existe toujours!) est bâti en gare de Biessenhofen pour Louis II de Bavière. Le 1er juin 1889, la ligne est prolongée de Marktoberdorf à Füssen mais cette section est confiée au chemin de fer secondaire privé Lokalbahn AG (LAG, le réseau qui exploite aussi la ligne d'Obermammergau et ses petites boîtes à sel, voir précédemment sur ce blog). Cette section terminale, longue de 30,5 km, est nationalisée le 1er août 1938.

Près d'Ebenhofen, composition classique comprenant un autorail double sur trois bogies et un élément automoteur comprenant deux autorails encadrant une remorque. 





La ligne est exploitée par la DB jusqu'à la fin de l'année 2018. A cette date, elle passe sous l'autorité de la Bayerische Eisenbahngesellschaft mbH (BEG) qui est l'autorité organisatrice des transports du Land de Bavière. Parmi les entreprises ferroviaires opérant en Bavière, le Français Transdev se voit confier plusieurs lignes sous trois marques : Meridian, BOB et BRB - employant plus de 600 agents pour un trafic d'environ 25 millions de voyageurs. Augsburg / Füssen, qui comprend la section Biessenhofen / Füssen, est exploitée par BRB. 

A Biessenhofen, un train arrivant de Füssen longe les voies de l'artère de l'Allgäu.




Aujourd'hui, la vitesse limite sur la voie unique Biessenhofen / Füssen est de 80 km/h. C'est une ligne de montagne, établie en rampe de Biessenhofen (700 m) à Füssen (altitude 808 m). Malgré la présence de la grande usine des tracteurs Fendt contigüe à la gare de Marktoberdorf qui expédiait, il n'y a pas si longtemps, un train complet quotidien, le trafic fret est supprimé. 

En gare de Biessenhofen

Le trafic est donc exclusivement "voyageurs". Les autorails sont empruntés d'une part par une clientèle pendulaire locale, d'autre part par une forte présence de touristes venant visiter, près de Füssen, le célèbre château de Louis II de Bavière. 
En gare de Füssen


Certains appareils de voie, notamment en gare de Füssen, permettant d'établir les itinéraires, sont commandés depuis des zappers confiés aux agents de conduite ou des agents d'accompagnement. 

Sur la ligne de Füssen, BRB engage des autorails à deux ou trois caisses montées chacune sur deux bogies, série VT 170.

Autorails à trois et à deux caisses VT 170



D'autre part, les BRB engagent également des autorails doubles sur trois bogies série VT 160 (ci-dessous).

Texte et photos :  Jehan-Hubert Lavie
















Aucun commentaire:

Publier un commentaire