lundi 30 novembre 2020

Téléchargez votre fond d'écran Ferrovissime pour décembre 2020 !



Votre fond d'écran Ferrovissime pour décembre 2020 vous attend d'ores et déjà sur notre page Fond d'écran à télécharger.
Tous les mois, vous retrouverez sur cette page un nouveau fond d'écran à télécharger !

Téléchargez votre fond d'écran >

jeudi 26 novembre 2020

Bientôt un livre sur le Réseau Breton

Plus que quelques jours pour profiter de l'offre de souscription !

Prix de souscription : 44,50 € + forfait d'expédition offert jusqu'au 01/12/2020  

Prix après le 01/12/2020 : 49.50 € + frais d'expédition  

lundi 9 novembre 2020

Rectificatif Train Jaune dans Ferrovissime 108

c/Eric Hospital

Petite erreur signalée par l'auteur de l'article sur le Train Jaune dans Ferrovissime 108, en mentionnant que le matériel Z 100 avait été modifié à Marseille - Blancarde (voir page 30 en haut à droite "Le parc du Train Jaune").

Ces modifications ont été faites à Marseille -Prado

samedi 7 novembre 2020

Le hors-série Ferrovissime 14 en approche : les locs mixtes et fret polytension





Dans le nouveau hors-série Ferrovissime qui va paraître dans les jours prochains, découvrez toutes les locomotives bicourant et polytension mixtes et Fret mises en service par la SNCF entre 1950 et aujourd’hui. D’abord conçues pour assurer des trains de voyageurs et de marchandises puis dédiées au fret à partir de la séparation des activités, elles se répartissent en six prototypes (CC 20001, 20002, BBB 20003, BB 20004, 20005 et 20006) et neuf séries (CC 25000, BB 25100/150, 25500, 20200, C 20150, CC 92000 et plus récemment BB 27000 et 37000).  


 

vendredi 6 novembre 2020

A Mezzana, la voie métrique en époque VI



 

Mezzana est une gare située en Corse du Sud. Elle est desservie par la voie métrique des CFC (Camini di Ferru di a Corsica) reliant Bastia à Ajaccio. Petite station des CFD à l'origine, elle est devenue aujourd'hui gare terminus du "Service suburbain d'Ajaccio" long de 12 km. Et c'est bien cet "aujourd'hui" qui nous intéresse ici.

Chez les modélistes, la voie métrique a le vent en poupe : REE lance une nouvelle gamme de modèles et LR Presse propose un Train'In Box permettant de construire un réseau en H0e. Certes, les voies étroites intéressent le plus souvent les amateurs de trains anciens... mais pas que ! L'exemple de Mezzana, que je vous présente ici, peut donner des idées à un amateur de trains miniatures épris de modernité, à condition, bien sûr, d'ajouter une bonne dose d'uchronie à son réseau. 


Observons l'établissement. Les photos ont été prises à la mi-octobre 2020. La voie métrique se dédouble en deux pour permettre le croisement de deux trains et il existe une voie de service, ex-voie desservant la cour de débord et la halle qui ont toutes deux disparu. Par contre, le château d'eau CFD a été préservé. 


Ici, nous regardons côté Bastia. La voie est en forte rampe (20 °/°°) et ce n'est qu'un avant-goût avant les 30°/°° qu'il faudra avaler avant d'atteindre le faîte de Vizzavona. 




Le BV est un bâtiment CFD à deux portes. Une construction ancienne face à des dispositions très actuelles avec des quais qui ne dépareraient pas un RER - que ce service suburbain d'Ajaccio est, de fait, en quelque sorte. 


Zoom sur le BV côté sud. Un abri voyageurs en béton peut s'avérer bien utile en dehors de la saison estivale pour protéger les clients du rail d'intempéries qui peuvent être "sévères" ! 

Le BV côté cour voyageurs. Les arbres apportent une touche de petite place de la gare à l'ancienne ! 


Mezzana en regardant côté Ajaccio. Dès la sortie de l'établissement, une courbe serrée et une déclivité à 20 °/°° ! 


Une candidate au voyage vient d'arriver avec sa valise à roulettes sur le quai direction Bastia. Car si Mezzana est le terminus du service suburbain (assuré en autorails AMG 800 en réutilisation), l'établissement est également desservi par les relations "grande ligne" reliant Bastia à Ajaccio. Or, si il semble logique que les dessertes suburbaines aient une forte clientèle vers Ajaccio, on peut s'étonner de voir le quai "direction Bastia" se garnir de voyageurs à l'approche d'un train. En fait, le look et l'âge moyen des voyageurs, qui tourne autour de la vingtaine d'années, nous renseignent sur cette clientèle: ce sont des étudiants fréquentant l'Université et l'IUT implantés à Corte, au centre de l'Ile. Pour ces étudiants, la gare de Mezzana, équipée d'un vaste parking gratuit, constitue une solution pratique pour éviter les embarras de la circulation routière et le stationnement payant de la gare d'Ajaccio !


 
11h24. L'autorail AMG 800 assurant le train 3 en provenance de Bastia et à destination d'Ajaccio s'immobilise, à l'heure, en gare de Mezzana. Nous verrons plus loin les signaux lumineux mis en oeuvre pour arrêter et retenir les trains. 


11h25. C'est au tour de l'AMG 800 assurant le train 6 venant d'Ajaccio et à destination de Bastia arrive, à l'heure, à son tour.




Il franchit en pointe l'aiguille de dédoublement. 


Et s'immobilise à quai. 


Muni de son masque sanitaire, COVID oblige, l'agent circulation de Mezzana donne le départ d'un coup de palette à l'agent d'accompagnement du train 3. Notez que le départ à la palette, récemment abandonné en métropole, est toujours réglementairement en usage en Communauté Territoriale de Corse. 


Le train 3 s'éloigne vers Ajaccio. 



Les voyageurs, dont un groupe de retardataires ayant été acheter de quoi déjeuner à la boulangerie située à deux pas de la gare, prennent place dans le train 6.



Le départ est donné pour le train 6. D'emblée, abordant la rampe, l'agent de conduite donne la pleine puissance aux deux diesel V8 Deutz. Totalisant 1192 ch, nous sommes très loin ici des 80 ch d'un Billard métrique d'autrefois ! 

Les deux autorails partis, c'est le moment de jeter un coup d'oeil sur les Installations de Sécurité. 


Ici, un levier à cran commandant une aiguille, qui fait très "grand chemin de fer". 


Les signaux sont tous lumineux. Celui-ci s'adresse aux deux voies pour confirmer, par un feu vert, la fermeture des barrières du passage à niveau côté Bastia. 


Les limites de stationnement des AMG 800 sont matérialisés par ces pancartes.


Signal lumineux côté Ajaccio. 


Le PK 145 est à Mezzana. Ajaccio est au PK 137,4.



Texte et photos : Jehan-Hubert Lavie




Souvenirs de la 241P 22

 

La 241 P 22 à l'arrivée à Moret, le 10 octobre 1968 (C_ Guy Barse)

La vue de la grande photo de la Une et de la page 19 du numéro 108 de Ferrovissime a réveillé de vieux souvenirs à notre lecteur Guy Barse : 
- "J'ai revu avec plaisir et émotion, la 241 P 22 sur laquelle j'ai eu le bonheur de faire un accompagnement le 10 octobre 1968, de Nevers à Moret lès Sablons, et retour. Elle roulait donc encore à cette date. Mais le soir, durant le voyage de retour, l'équipe m'annonça sa fin prochaine. Voyant un véritable feu d'artifice sortir de sa cheminée, le mécano me dit que sa grille à flammèches était fichue, mais qu'on ne la réparerait pas vu sa prochaine radiation."

  La sympathique équipe du 1110. A droite, Roger , chauffeur de 241 P le matin, mécano le soir sur une 141 R. (C_ Guy Barse)



 La triste fin de la P 22 à Culoz en novembre 1970                                                                                                                                    



lundi 26 octobre 2020

Téléchargez votre fond d'écran Ferrovissime pour novembre 2020 !


Votre fond d'écran Ferrovissime pour novembre 2020 vous attend d'ores et déjà sur notre page Fond d'écran à télécharger.
Tous les mois, vous retrouverez sur cette page un nouveau fond d'écran à télécharger !

Téléchargez votre fond d'écran >

vendredi 2 octobre 2020

De Dinard à Dinan sur l'ancienne voie unique


Il y a belle lurette que la gare de Dinard a disparu des cartes ferroviaires. Trop proche de celle de Saint-Malo qu'il est facile de rejoindre avec le bus depuis la création du barrage de la Rance en 1966. 




L'ancien faisceau de voies est actuellement le vaste chantier d'une opération immobilière. Aujourd'hui, c'est le point de départ de notre périple en vélo par l'ancienne voie unique devenue voie verte en direction de Dinan. 

A la sortie de Dinan, la voie verte est déviée par un vaste centre commercial : original ! Mais d'emblée, on est frappé par les nombreux vestiges préservés du passé ferroviaire. 


Ici, c'est un pont-route. La photo permet d'apercevoir que cette voie verte est, en été, l'une des plus fréquentées de Bretagne, à pied ou en vélo. Les promeneurs sont largement majoritaires par rapport aux randonneurs accomplissant de longs parcours. 




On enchaîne les maisons de garde de PN vendues aux particuliers. Celle-ci a subi un profond ravalement. 


Celui-ci a conservé un aspect très Ouest-Etat avec ses pierres apparentes. 


Quant à celui-ci, il offre l'image classique du PN et porte toujours son numéro 19. 



En arrivant à Pleurtuit, cet ancien PN a perdu sa maison de garde mais les pavés de la chaussée sont restés. 



L'ancien quartier de la gare de Pleurtuit est devenu une vaste étendue pavillonnaire. L'ancienne voie unique forme un long alignement en palier. 








Voici le BV de la gare de Pleurtuit, un bâtiment trois portes classique sur la Région Ouest. Autrefois, l'établissement était une gare de voie de gauche, la voie unique se séparant en deux avec accès par aiguilles en Y symétriques. Trois voies de débord complétaient l'ensemble et une voie transversale "à l'ancienne" avec petite plaque tournante sur les trois voies de débord existait encore en 1957 ! 
Aujourd'hui, le BV est devenu la Maison des associations de la localité. 


A la sortie de la gare, le PN 15 abrite le moto-club et le vélo-club. 





Station suivante, Tréméreuc. Une simple halte mais la bordure du quai voyageurs est toujours présente. 



Le PN suivant est le seul de la ligne dont le bâtiment est en ruine. Si nous vous le présentons, c'est parce que son puits est, par contre, toujours visible et complet - un petit détail qui va intéresser les modélistes. 



Nous arrivons à Pleslin-Plouer, ancienne gare de voie de gauche qui possédait deux voies de débord dont l'une desservait la halle toujours visible et en bon état. 


Le BV est un trois portes comme à Pleurtuit. 




Les toilettes sont préservées et utilisées par les randonneurs de la voie verte. On note sa décoration en street art, une exception sur la ligne. 



L'ancien café-hôtel de la gare. 







Près du BV, un petit tronçon de voie avec rails à double champignon dissymétrique est exposé. 




Et à la sortie de la gare, un PN bien classique. 





Reprenant notre cheminement en direction de Dinan, le PN 5 possède un corps de bâtiment allongé à l'arrière exactement comme l'étaient certaines haltes comportant un petit bureau de vente des billets - salle d'attente. Or, à cet endroit nulle trace de halte ni dans les vieux Chaix, ni dans le carnet de profils. 





Le PN suivant est bien classique. Toutefois, on note que son actuel propriétaire a conservé, ici au premier plan de couleur grise, la guérite qui abritait la garde-barrière. 




La ligne se termine avec le PN suivant, portant le n°1 de la ligne. Mais ce PN est aussi La Halte de Saint-Samson, comme l'indique la pancarte en émail bleu foncé, lettres blanches. Avec ses deux curieuses annexes accolées à chaque pignon, cette maison de garde se trouve aujourd'hui entourée d'une haute clôture et très difficile à photographier 




Venant de Dinard, la petite voie unique devenue voie verte se raccordait avant Dinan sur la voie unique Lison / Lamballe dont voici le PN 159. On note que sa maison de garde présente une architecture très différente de celle des PN de la ligne de Dinard ! 




Aujourd'hui abandonné, ce PN 159 comporte un puits et, d'un côté, un soubassement permettant d'accéder à une cave. 



Nous n'irons pas plus loin vers Dinan, la ligne Lison/ Lamballe bénéficiant de grands travaux en été 2020. Pas de circulation donc, mais avec la possibilité de rouler à nouveau à 100 km/h - peut-être même 120 - fin 2020/début 2021. 


Texte et photos : Jehan-Hubert Lavie