mardi 21 janvier 2020

Une troisième grosse vapeur au Festival du CFTVA !


De source bien informée, nous venons d'apprendre qu'une troisième grosse locomotive à vapeur devrait participer, les 18 et 19 avril prochains, au Festival de la Vallée de l'Aa entre Arques et Lumbres grâce au MFPN : la 2-231K 8 ex-PLM mais qui a terminé sa carrière au Nord et sera donc chez elle.


La 231 K 8 (c/MFPN)

Deux Pacific, donc, à ce festival, avec la 231 G 558 Ouest, ce qui n'est déjà pas banal ! 
La 231 G 558 (c/PVC)

La fameuse "150 Y" du CFTVA. Photographiée sous cet angle à un passage à niveau, l'illusion est telle qu'on se croirait revenu en Alsace ou en Moselle dans les années 1950 ! (c/CFTVA)


La troisième "grosse" machine sera, bien entendu, celle que tous les amateurs surnomment "la 150 Y de la Vallée de l'Aa", bien qu'il s'agisse, en fait, d'une ancienne Decapod polonaise, mais identique aux150 Y ayant figuré à l'effectif de la SNCF.

lundi 20 janvier 2020

Festival vapeur dans la Vallée de l'Aa


DR/CFTVA

Pour fêter ses trente ans, l’association du chemin de fer touristique de la vallée de l’Aa (CFTVA) organise un festival vapeur, les 18 et 19 avril 2020 entre Arques et Lumbres (Pas-de-Calais). La Pacific Ouest 231 G 558 sera de la partie ainsi que d’autres locomotives historiques.

Infos et réservations : www.cftva62.com





DR/CFTVA

samedi 11 janvier 2020

Retour au passé à Macomer

Autorail Fiat Ferroviaria Officine construit à la fin des années 1950.


Texte et photos : Jehan-Hubert Lavie

Impossible de quitter la ligne à voie de 950 mm moderne de Macomer sans faire un détour sur son ancienne prolongation vers la Côte. Longue de 46 km, cette voie de 950 m relie Macomer à Bosa (un petit port charmant!) qui reçoit, en saison, une desserte touristique baptisée Train vert.
Les 46 km sont parcourus en 1h50 - ce qui laisse le temps d'admirer des paysages magnifiques ! De toute façon, l'état de la voie ne permet pas de faire mieux.
Contrairement à la desserte moderne Macomer/ Nuoro dont les autorails sont ponctuels, les horaires du Train vert sont, disons, hasardeux... Le photographe peut attendre le passage de l'autorail pendant deux heures... en vain (vous voilà prévenu !).
Le matériel du train touristique Macomer/ Bosa détient également un autre record dont on se passerait bien : celui d'utiliser le matériel roulant le plus taggé!




Outre un aspect esthétique qui peut plaire ou pas, les taggs, ici sur une voiture voyageurs à Macomer, ont pour inconvénient de cacher les immatriculations des véhicules, compliquant la tâche du train-spotter !
Les trains touristique Macomer/ Bosa partent donc de la gare de Macomer qu'ils partagent avec les autorails modernes pour Nuoro. Le parcours est, ensuite, très montagneux et laisse supposer bien des difficultés au temps de la vapeur.
A l'autre extrémité de la ligne, la voie descend pas une forte déclivité sur le bord de mer.

Arrivée par une forte déclivité dans la baie de Bosa de la ligne venant de Macomer. Le bâtiment jaune vif, à droite de la photo, est une maison de PN.

Le terminus est curieux : le train franchit l'ancienne gare de Bosa-Marina dont le BV est abandonné et la halle en ruine avant de s'immobiliser à la limite de la plage le long d'une terrasse d'un café. Autrefois, la voie continuait jusqu'aux portes de la ville. Le BV et l'emprise de l'ancien terminus existent encore mais sont entièrement dévolus au service des autocars et... à la présence d'un vieux wagon couvert abandonné là.




L'ancien terminus de Bosa, aujourd'hui attribué aux services des cars. 

Et la vapeur dans tout cela? Certes, il existe encore des trains vapeur en Sardaigne. Et un certain nombre de locomotives garées. A Macomer, par exemple, j'y ai vu deux 130 T (disposition d'essieux fétiche en Italie!) dont l'une au moins, mériterait d'être restaurée. Mais comme m'a confié un cheminot : les autorités interdisent la vapeur en plein été en raison des risques d'incendies, et l'autorise l'hiver quand il n'y a personne pour remplir les trains...


Une 130 T garée au dépôt de Macomer. 





Voies étroites d'aujourd'hui en Sardaigne



La gare d'Alghero
 Texte et photos : Jehan-Hubert Lavie

Récemment, je vous ai présenté la ligne touristique sarde qui relie Arbatax à Gairo. Aujourd'hui, je vous emmène dans le nord-ouest de l'île pour observer un matériel peu banal, puisqu'il s'agit d'autorails modernes conçus pour l'écartement submétrique de 950 mm. Donc, plus étroite que la voie métrique que nous connaissons bien en France. 1000 mm chez nous, 950 mm en Sardaigne, la différence peut sembler mince... Et pourtant, cette différence se voit, croyez-moi ! Notamment quand on compare le gabarit des trains sardes avec les autorails corses AMG 800, larges pour des engins métriques, il est vrai !

Partons donc à Alghero où une gare moderne nous attend près du centre, Via Don Minzoni. Vaste BV, quai et voies refaits à neuf récemment. Aujourd'hui, la gare est terminus. Mais avant la modernisation, qui a vu supprimer le trafic fret, la voie descendait sur le port, plusieurs tronçons de voie Broca sont encore visibles.

Voies étroites du nord-ouest de Sardaigne

L'impression  que l'on ressent, en parcourant le quai de la gare, rappelle celle que l'on a quand on observe certains réseaux en H0e (1/87e, voie de 9 mm) équipés de bâtiments et d'installations fixes calqués sur la voie normale.




Mise à quai d'un autorail à destination de Sassari.

La ligne à voie de 950 mm relie Alghero à Olmedo et Sassari. Elle est exploitée par ARST, opérateur insulaire qui gère aussi (surtout?) toutes les lignes d'autocars de l'île - d'ailleurs bien représentés devant le BV de la gare ! Les trains Alghero/ Sassari sont assurés par des autorails doubles récents série AdeS, construits par Stadler Rail en 2014.


Alghero est une gare à voie étroite qui n'a rien à envier à un établissement à voie normale !

Si, en gare, l'infrastructure étonne par son bel état, la voie moderne n'est pas en reste en ligne, en prenant la direction de Sassari.

Comme en Corse, les voies secondaires sardes ont été refaites à neuf récemment. 


Ces autorails doubles Stadler Rail, nous les retrouvons plus au sud, à Macomer, point de jonction avec la voie normale de Trenitalia qui traverse l'île du Nord au Sud. Mais la voie de 950 mm possède sa propre gare, tête d'une ligne de 57 km allant à Nuoro, en plein centre de la Sardaigne.


Une unité multiple d'autorails Stadler en gare de Macomer

Généralement ignorée par le tourisme, la partie centrale de l'île comprend un certain nombre de villes pourvues d'industries modernes. Le trafic voyageurs, (seul maintenu) justifie six allers-retours Macomer/ Nuoro, les jours ouvrables de base, plus deux parcours partiels sur Bolotana pour les scolaires. Les autorails doubles Stadler sont couplables en UM.

Le BV des lignes à voie de 950 mm à Macomer : impressionnant ! Notez l'étroitesse de la voie.

Le plan de la gare est sans commune mesure avec ce qu'on est habitué à observer en voie étroite. Adossé au BV, un poste à leviers commande signaux et aiguilles. Et le dépôt est équipé d'un appareil pour virage et translation jouxtant pont tournant et pont transbordeur.

Le poste à leviers dans cette gare à voie de 950 mm.



Pont-tournant-transbordeur au dépôt.



Le centre de la Sardaigne est aussi nettement plus montagneux que ce que les paysages de ses côtes laissent supposer : on n'y atteint pas, cependant, les altitudes élevées de la Corse mais nous sommes bien en moyenne montagne et, sur les routes centrales, les épingles à cheveux se succèdent ! Le profil de la voie de 950 mm est significatif : partant de l'altitude 571 m à Macomer, on descend à 192 m à Iscra avant de remonter à 546 m à Nuoro.
Mais comme à Alghero, l'infrastructure est en très bon étant avec sa voie sur traverses béton biblocs récente.

Voie moderne en gare de Macomer



L'entretien de la voie de 950 mm justifie l'usage de matériel moderne. Ici, draisine à grappin et wagonnet. 
                           



vendredi 3 janvier 2020

MEILLEURS VOEUX



Toute l'équipe du magazine Ferrovissime vous souhaite une très bonne année 
2020


2019, Biessenhofen (Bavière) .Locomotive Euro-Runner ER20 223.071-2_D_DLB de lopérateur Die Länderbahn, branche allemande des CF Italiens. 
- Photos : J-H Lavie

jeudi 26 décembre 2019

Téléchargez votre fond d'écran Ferrovissime pour janvier 2020 !



Votre fond d'écran Ferrovissime pour janvier 2020 vous attend d'ores et déjà sur notre page Fond d'écran à télécharger.
Tous les mois, vous retrouverez sur cette page un nouveau fond d'écran à télécharger !

Téléchargez votre fond d'écran >

vendredi 6 décembre 2019

Ferrovissime n° 103, JANVIER / FEVRIER 2020 sera en kiosque le 20 DECEMBRE 2019

(grande photo : E. Hospital)



Au sommaire :

Histoire au présent


4 Essai de l’ETR 1000 des FS en Bretagne pour homologation en France.


5 Un tunnel disparait sur la ligne 4


6 Le fret revient à Caen-Blainville


7 Des autorails X 72500 et A2E pour la Roumanie


8 Début d’amortissement pour les automotrices Z 5600


9 La fin des relais traction électrique/ diesel sur les trains de jour en France


10 Un autorail X 4900 retrouve sa robe bleue


11 Médiathèque



Montez a bord


TRESORS D’ARCHIVES


12 Les Cévennes bloquées par la neige en 1986… et en plus, le «Pointu» a déraillé !


COMMENT CA MARCHE


20 De la numérotation UIC à l’EVN


STARS DU RAIL


22 Le parc des BB 26000R s’agrandit



Les Portraits du rail :


30 locomotives de manoeuvre d’origine P.O / Sud-Ouest


32 BB 1200 et BB 1300


42 BB 1400 et CC 1100


Le monde des cheminots



COEUR DE METIER


53 La formation des trains de Fret d’ECR à Dijon




GARES ET INSTALLATIONS


58 La gare de Concarneau, un ex-terminus breton dont le BV est menacé



MATERIEL ROULANT D’HIER


66 locomotives à vapeur 1-131 TB




DES TRAINS SOUS LA LOUPE


74 Compositions omnibus du Nord, 1948/1958





vendredi 29 novembre 2019

AU SUJET DES BOITES A SEL D'OBERAMMERGAU

La E69-03 en gare de Triberg (photo : Thierry Porcher)






Les Boîtes à sel d'Oberammergau sont chères au coeur des modélistes !

Cette photo nous montre la E 69 03 qui est préservée au musée DB de Koblenz-Lützel.

Elle se trouve ici en gare de Triberg, sur la grande ligne de la Forêt-Noire (Offenburg/Konstanz), en septembre 2018, à l’occasion de la fête de la gare. Elle est présentée en gare, sur la voie d’évitement, avec plusieurs autres locomotives de ce musée, ainsi que des engins actuels de la DB et d’entreprises privées.

Ce jour-là, la E 69 03 effectue aussi, plusieurs fois par heure, des évolutions en gare, emmenant à chaque fois quelques voyageurs, moyennant une obole de 2 €. Au-delà de la modeste recette apportée à l’association, cette somme modique permet aussi d’éviter une trop longue attente en pouvant décourager les non-passionnés : pragmatisme, toujours !

Dans le texte posté précédemment sur ce blog concernant la ligne d'Oberammergau, Jehan-Hubert Lavie se demandait qu'elle était la situation de l'automotrice du Saxonia Express engagée en 2019.



L'automotrice 442-118 arrive à Oberammergau. (photo : Jehan-Hubert Lavie)





En fait, il faut deux engins pour assurer cette desserte, puisque ça croise à mi-parcours. Une automotrice 442 aux couleurs de cette ligne y est affectée, la deuxième rame étant, jusqu'en janvier 2019, une rame à deux niveaux DB. Or, il y a eu des protestations d'une puissante association d'usagers du rail (ProRail) du fait de l'accessibilité difficile à la rame à deux niveaux.


Finalement, la rame à deux niveaux a été remplacée par une rame identique, prêtée par le Saxonia Express, immatriculée DB 442-118/618. C'est donc une rame Saxonia Express qui participe à cette desserte, et non des rames Saxonia Express qui assurent (la totalité de) la desserte.

L'article, posté précédemment, parlait également du distributeur de billets équipant cette gare sans personnel.

Il faut savoir que les distributeurs automatiques de la DB sont extrêmement performants. Ils peuvent délivrer tous les types de billets, y compris les titres de transport spécifiques à la communauté tarifaire locale (il en existe presque partout sur le territoire allemand). Mais ils sont également branchés sur le site internet de la DB. Ils peuvent donc aussi effectuer des réservations, faire des recherches d’horaires, en donnant des renseignements sur la circulation réelle et sur l’occupation des IC/ICE. Ils sont très rapides, surtout pour le voyageur qui a un peu l’habitude, et acceptent pièces et billets de banque, ce qui permet de payer en liquide des billets à grande distance. On peut choisir entre différentes langues, dont le turc, par exemple. Le moindre point d’arrêt en est équipé.

Sur les lignes non DB, il existe seulement des distributeurs de la communauté tarifaire locale, mais performants eux-aussi.


Texte : Thierry Porcher