Trainsmania, la fête du train miniature

lundi 9 janvier 2017

Tout savoir sur les Decauville

c/William Lachenal

Sûr qu'il a été surpris, Michel Lavertu, quand, le 9 avril 1969, il a vu grandir dans le viseur de son appareil photo un  X 52000 entre Chaumont et Langres ! Car il savait bien que ces autorails Decauville, qu'il a si souvent photographiés dans les Alpes, ne roulaient pas sur la ligne 4 de l'Est. 
Cette photo, vous pouvez la voir en page 50 du n°85 de Ferrovissime actuellement en kiosque. En légende, nous avons présumé qu'il s'agissait d'une circulation spéciale affrétée. 

En fait, l'explication de cette présence nous a été donnée par William Lachenal - qui connait bien ces autorails affectés autrefois à Grenoble et qui est resté en relation avec le chef du Centre autorails de l'époque. Ce jour-là, 9 avril 1969, cet X 52000 assurait un omnibus Lyon/ Dijon régulièrement inscrit à son roulement. Parvenu au terminus de son parcours - Dijon - il s'est trouvé qu'une circulation autorail, au départ pour Chaumont et Langres, ne pouvait être assurée faute de matériel disponible ou d'agent autorisé. Mais à l'époque, pas question de supprimer un train : le service public avant tout ! L'agent de conduite étant d'accord pour prolonger sa journée, les dispositions ont été prises pour expédier cet X 52000 sur Chaumont et Langres.
En nous communiquant cette information, William Lachenal en a profité pour nous préciser que les X 52000 et 52100 - inclus sans distinction dans un roulement commun - ont desservi Genève jusqu'aux derniers jours de leur carrière  - les cheminots des CFF observant, avec curiosité, ces "vieilles ferrailles françaises"... Et, concernant les circulations spéciales, c'est, à l'époque, toujours un Decauville qui est affrété par l'équipe de rugby de Grenoble qui va donc être accompagnée par cet engin vers des destinations très variées. 
Voilà donc encore quelques éléments de la riche histoire des autorails Decauville que vous retrouverez, en version intégrale, dans Ferrovissime n° 85.

Ferrovissime vous offre un fond d'écran calendrier !

Fond d'écran Ferrovissime janvier 2017
Pour bien commencer 2017, Ferrovissime a le plaisir de vous offrir un fond d'écran calendrier ! Tous les mois vous retrouverez sur notre blog un nouveau fond d'écran à télécharger !

(Pour télécharger votre fond d'écran faites un clic-droit "enregister la cible du lien sous" ou "enregistrer l'image sous")
Téléchargez votre fond d'écran >

vendredi 6 janvier 2017

Le premier B85000 sur la ligne 4

c/François Durivault
C'est parti pour un tour d'essai pour le premier Coradia Intercités B 85000 que vous avez pu découvrir dans le Ferrovissime n°85 actuellement en kiosque !
Aujourd'hui, 6 janvier, l'automoteur réalise, en ce moment, un premier parcours sur la Ligne 4 de l'Est qu'a suivi François Durivault.
Pas de caténaire sur la ligne 4 : on voit, ici, le B 85005  - engin bi-mode - faisant ronfler ses moteurs diesel MAN près de Maison-Rouge.

mercredi 4 janvier 2017

Le Rhônexpress aux couleurs d'Aéroflot

c/Pierre Julien



Décidément, le Rhônexpress est très sollicité comme support publicitaire. Habituellement peint en rouge, le voici qui adopte, le temps d'une campagne, une robe bleue à la marque de la compagnie aérienne russe Aeroflot ! 

L'occasion d'observer les photos de Pierre Julien : la vue latérale en livrée bleue permet d'observer les faces latérales de ce matériel, bien différentes de celles d'un tram urbain puisque le Rhônexpress ne comporte que deux portes pour trois caisses articulées. Est-ce pour cette raison que les documents traitant de ce matériel, qui relie le centre de Lyon à l'aéroport de Satolas en roulant en pleine ligne à 100 km/h, emploient le mot "navette" plutôt que celui de "tramway" ? 

Il est vrai que le Rhônexpress emprunte, en partie, les infrastructures de l'ancien Chemin de fer secondaire à voie normale de l'Est de Lyon (photo ci-dessous, en gare EL de Villeurbanne). Le Rhônexpress serait-il alors un "secondaire du XXIe siècle"? 






c/Pierre Julien

mardi 3 janvier 2017

Les trois livrées des 62400

c/François Durivault

Les BB 62400, locomotives de construction française livrées par Alsthom au réseau néerlandais et qui ont été ramenées en France pour assurer des trains de travaux en fin de carrière, sont traitées dans le Hors Série n° 6 de Ferrovissime.
On voit , ici, les trois livrées - très hollandaises - arborées par ces engins lors de la construction des lignes à grande vitesse françaises.

lundi 2 janvier 2017

Bientôt un design choisi pour le tram de Caen

c/Alstom

Caen a sélectionné le tram urbain Alstom Citadis X 05 dont 23 rames seront acquises. Toutefois, le choix du design du matériel fait l'object d'une consultation auprès du public.



dimanche 1 janvier 2017

Enfin, la parité femme/homme assurée pour le père/mère Noël avec la 141 R 420 !

c/Damien Letondal

Nombreux sont ceux qui désespérait de voir le Père Noël ne pas donner l'exemple en matière de parité homme/femme. Voilà qui est réparé par la présence d'une Mère Noël aperçue par Damien Letondal dans les couloirs des voitures composant la rame de l'Association "Trains à vapeur d'Auvergne" tractée par la 141 R 420.





BONNE ANNEE !

c/J-H Lavie

Toute l'équipe de la rédaction de Ferrovissime vous présente ses meilleurs voeux pour 2017.