Soutenez dès maintenant TRAINSMANIA 2018 !

dimanche 9 février 2014

La plus grosse vapeur en gare du Nord, c'est la 231+132 BT 11





 La 231+132 BT 11 des CFA en gare de Paris-Nord le 14 avril 1937. A titre d'essai, on lui confie des rapides et express sur Calais et la frontière belge. 
(Photo Rol / Photothèque LR Presse)


Dans Ferrovissime n°49, il avait été écrit que les 241 P avaient été les plus grosses machines à vapeur d'express reçues en gare de Paris-Nord. Affirmation vraie en ce qui concerne les trains réguliers, elle est, toutefois, inexacte si l'on prend en compte la 231+132 BT 11 qui y est venue en essai au printemps 1937, il y a 75 ans. Construite chez Franco-Belge à Raismes, cette Double Pacific articulée système « Garratt » a été produite en 29 exemplaires pour les CFA (Chemins de Fer Algériens). Aussi impressionnante qu'une machine articulée américaine, c'est le type « vapeur » français de tous les superlatifs : une masse de 216 tonnes, une longueur qui frôle les 30 mètres, le changement de marche et les variations d'admission commandés par un moteur électrique... Pourvues d'un stoker ou d'un pousseur de charbon suivant les machines, malgré ces équipements, deux chauffeurs accompagnent le mécanicien dans l'abri. Car très vite, on s'aperçoit que les 231+132 BT 1 à 29 sont des gouffres en combustible. Et comme leur mécanisme est fragile, ces belles « Garratt » disparaissent dès 1951 en hâtant la dotation de locomotives diesel efficaces au parc algérien.


Jehan-Hubert Lavie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire