samedi 11 janvier 2020

Voies étroites d'aujourd'hui en Sardaigne



La gare d'Alghero
 Texte et photos : Jehan-Hubert Lavie

Récemment, je vous ai présenté la ligne touristique sarde qui relie Arbatax à Gairo. Aujourd'hui, je vous emmène dans le nord-ouest de l'île pour observer un matériel peu banal, puisqu'il s'agit d'autorails modernes conçus pour l'écartement submétrique de 950 mm. Donc, plus étroite que la voie métrique que nous connaissons bien en France. 1000 mm chez nous, 950 mm en Sardaigne, la différence peut sembler mince... Et pourtant, cette différence se voit, croyez-moi ! Notamment quand on compare le gabarit des trains sardes avec les autorails corses AMG 800, larges pour des engins métriques, il est vrai !

Partons donc à Alghero où une gare moderne nous attend près du centre, Via Don Minzoni. Vaste BV, quai et voies refaits à neuf récemment. Aujourd'hui, la gare est terminus. Mais avant la modernisation, qui a vu supprimer le trafic fret, la voie descendait sur le port, plusieurs tronçons de voie Broca sont encore visibles.

Voies étroites du nord-ouest de Sardaigne

L'impression  que l'on ressent, en parcourant le quai de la gare, rappelle celle que l'on a quand on observe certains réseaux en H0e (1/87e, voie de 9 mm) équipés de bâtiments et d'installations fixes calqués sur la voie normale.




Mise à quai d'un autorail à destination de Sassari.

La ligne à voie de 950 mm relie Alghero à Olmedo et Sassari. Elle est exploitée par ARST, opérateur insulaire qui gère aussi (surtout?) toutes les lignes d'autocars de l'île - d'ailleurs bien représentés devant le BV de la gare ! Les trains Alghero/ Sassari sont assurés par des autorails doubles récents série AdeS, construits par Stadler Rail en 2014.


Alghero est une gare à voie étroite qui n'a rien à envier à un établissement à voie normale !

Si, en gare, l'infrastructure étonne par son bel état, la voie moderne n'est pas en reste en ligne, en prenant la direction de Sassari.

Comme en Corse, les voies secondaires sardes ont été refaites à neuf récemment. 


Ces autorails doubles Stadler Rail, nous les retrouvons plus au sud, à Macomer, point de jonction avec la voie normale de Trenitalia qui traverse l'île du Nord au Sud. Mais la voie de 950 mm possède sa propre gare, tête d'une ligne de 57 km allant à Nuoro, en plein centre de la Sardaigne.


Une unité multiple d'autorails Stadler en gare de Macomer

Généralement ignorée par le tourisme, la partie centrale de l'île comprend un certain nombre de villes pourvues d'industries modernes. Le trafic voyageurs, (seul maintenu) justifie six allers-retours Macomer/ Nuoro, les jours ouvrables de base, plus deux parcours partiels sur Bolotana pour les scolaires. Les autorails doubles Stadler sont couplables en UM.

Le BV des lignes à voie de 950 mm à Macomer : impressionnant ! Notez l'étroitesse de la voie.

Le plan de la gare est sans commune mesure avec ce qu'on est habitué à observer en voie étroite. Adossé au BV, un poste à leviers commande signaux et aiguilles. Et le dépôt est équipé d'un appareil pour virage et translation jouxtant pont tournant et pont transbordeur.

Le poste à leviers dans cette gare à voie de 950 mm.



Pont-tournant-transbordeur au dépôt.



Le centre de la Sardaigne est aussi nettement plus montagneux que ce que les paysages de ses côtes laissent supposer : on n'y atteint pas, cependant, les altitudes élevées de la Corse mais nous sommes bien en moyenne montagne et, sur les routes centrales, les épingles à cheveux se succèdent ! Le profil de la voie de 950 mm est significatif : partant de l'altitude 571 m à Macomer, on descend à 192 m à Iscra avant de remonter à 546 m à Nuoro.
Mais comme à Alghero, l'infrastructure est en très bon étant avec sa voie sur traverses béton biblocs récente.

Voie moderne en gare de Macomer



L'entretien de la voie de 950 mm justifie l'usage de matériel moderne. Ici, draisine à grappin et wagonnet. 
                           



Aucun commentaire:

Publier un commentaire