Trainsmania, la fête du train miniature

dimanche 9 mars 2014

Renaissance pour la 230 G 353



Texte et photos : Jehan-Hubert Lavie

Epernay, vendredi 7 mars, 12h15. Les portes de l'atelier SNCF s'ouvrent pour laisser sortir la 230 G 353 ! Classée Monument historique en 1987, la machine est magnifique, dans sa livrée verte unifiée toute neuve. 


Certes, la fumée qui entoure la locomotive est factice et c'est un locotracteur qui assure la pousse. Mais il fallait impérativement qu'elle soit prête début mars. 
Or, le temps imparti à cette remise en état de présentation a été très court. Le top départ a été donné à la mi-septembre pour 72 jours non consécutifs de travail représentant 2334 heures .Un vrai challenge qu'a relevé l'Association pour la Préservation du Patrimoine et des Métiers Ferroviaires (APPMF ;  contact appmf@yahoo.com) .

Très prochainement, elle sera exposée à Paris devant l'Institut du monde arabe en tête d'une rame de quatre voitures de la CIWL dans le cadre d'une exposition consacrée à l'Orient Express. Ensuite, elle reprendra le chemin de l'atelier et la dynamique équipe de l'APPMF procédera à la seconde phase de la restauration en vue de permettre la remise en chauffe de la machine. 



Philippe Mirville, Président de l'Association du Musée Français du Chemin de Fer prononce un discours : la 230 G 353 et son tender 17 D 116 figurent à l'inventaire du Musée de Mulhouse. 



A l'APPMF, Lionel Henoch (président), Karine Morel (secrétaire) et Nicolas Terray (trésorier) - de gauche à droite dans l'abri - ont dirigé et coordonné cette spectaculaire restauration.

A noter: une étude sur ce type de locomotives du PO, utilisé par les régions Nord, Ouest et Sud-Ouest de la SNCF, est programmée dans le numéro 69 de Ferrovissime (mai/juin)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire