Les 141 TA et le dépôt d'Ussel, parution fin septembre 2017

lundi 20 octobre 2014

La composition des derniers trains en 141 R ?

(c/DR Photothèque LR Presse)


Quelle était la composition des derniers trains assurés par la 141 R 420 - l'ultime "R" ? 

A l'époque "pointeur" (= agent du Transport, chargé de relever la composition des trains) à Béning, Laurent Denis a lu avec émotion l'article consacré à la fin de la vapeur, paru dans Ferrovissime n°71.
A l'époque, son travail consiste à relever les trains complets de charbon des Houillères du Bassin de Lorraine qui sont au départ de leur embranchement en gare de Béning (20 par nuit) !
La majeure partie des convois sont alors à destination des hauts fourneaux et donc en traction électrique (cc14100)
Mais certains ,en direction de Strasbourg port du Rhin ,nécessitent 3 machines en raison de la pente entre Béning et Farschviller. Parfois 1 BB 67000 + 141R en tête et 1 141R en pousse jusqu'à Farschviller (retour HLP Béning pour la pousse suivante).
On peut donc présumer que dans les derniers jours de sa carrière commerciale, la 141 R 420 a eu l'occasion de former des  trains complet sde charbon assurés au départ de Béning avec 2 BB 67000 en tête et la 141R 420 en pousse jusqu'à Sarreguemines !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire