mercredi 20 novembre 2019

LES BOITES A SEL D'OBERAMMERGAU

c/ Fleischmann

Le n° 103 de Ferrovissime, qui paraitra fin décembre 2019, consacre son Portrait du rail aux locomotives électriques de manoeuvres conçues par le PO : les CC 1100, bien sûr, mais aussi les BB 1200 - fameuses Boîtes à sel !
La silhouette "Boîte à sel" est vraiment celle des machines électriques primitives. Et pour tous les modélistes, elles évoquent forcément de mignonnes petites locomotives allemandes à deux essieux qui fleurissent dans tous les catalogues d'outre-Rhin depuis plus de 50 ans. En photo, vous voyez ici un récent modèle de Fleischmann en N, mais tous les autres fabricants - même Piko à l'époque de la RDA - ont proposé Katharina, Pauline, Hermine, Johanna et Adolphine, les cinq machines de la ligne d'Oberammergau.
Oberammergau était autrefois un célèbre pèlerinage. C'est aujourd'hui un site sympathique de sports d'hiver qui vaut le détour. Oberammergau est le terminus d'une petite voie unique de 23 km embranchée à Murnau, sur l'axe Munich/ Garmisch. Construite en 1900 à l'écartement normal par une compagnie secondaire, la L.A.G. (Localbahn Actien Gesellschaft), elle est électrifiée dès 1905 en courant 5500 V/15Hz. Les cinq petites Boites à sel, toutes dissemblables, sont réalisées pour y remorquer les trains.

Voici, sous une neige abondante, le bâtiment d'exploitation de la ligne, soigneusement préservé en 2019.





En 1954, la ligne Murnau/ Oberammergau est ré-électrifiée en courant standard de la DB (15kV/16 2/3Hz). Les Boîtes à sel, renumérotées E69 à la DB, sont également transformées pour cette tension mais leur âge et leur faible puissance conduisent à les muter à la manoeuvre des gares sauf la E 69.05 qui poursuit sa carrière sur Oberammergau avec une automotrice ET 85 et des locomotives E 62. La E 69.02 revint un temps sur la ligne, de 1964 à 1981. A l'époque, la desserte d'Oberammergau est notamment assurée par des automotrices  426, puis des locomotives E41 avec rames réversibles Silberlinge.



Aujourd'hui, la ligne Murnau/ Oberammergau existe toujours et bénéficie, comme il se doit en Allemagne, d'une desserte cadencée. Pas de guichet, ni d'agent sédentaire, mais un distributeur automatique  au fonctionnement facile et fluide qui peut converser en langue française (entre autres).
La gare, toutefois, a de quoi surprendre pour un terminus : ses voies de service ont disparu et elle ne comporte plus aucun appareil de voie ! Bref, le bout de la voie unique avec un heurtoir, point!...


Par contre, la gare jouxte un pôle multi-modal desservi par plusieurs lignes de bus exploités par DB-ag.
La ligne est fréquentée par un public local et par les amoureux de la neige. Et la frontière autrichienne n'est pas très loin.




En 2019, les circulations sont assurées par des automotrices Regio-DB de la série 442, portant les marquages du Saxonia Express, une desserte située au Nord de l'Allemagne alors que Murnau/ Oberammergau est située à l'extrême sud. Prestation? location? mutation? Sur les 23 km de la ligne, ce matériel assure un service sans faille.

Texte et photos : Jehan-Hubert Lavie








Aucun commentaire:

Publier un commentaire