On y sera ! On se retrouve à Rail Expo

mercredi 16 juin 2021

André Rasserie nous a quitté

c/DR

 C'est encore un grand nom de la vapeur qui disparait. Et les amateurs vaporistes lui doivent beaucoup.  Car c'est à André Rasserie que l'on doit d'avoir organisé ou facilité l'organisation de nombreux trains spéciaux marquant, 141 R en tête, la fin de la vapeur dans les années 1970. A l'époque, il est le Chef du dépôt de Vénissieux qui gère un contingent de 141 R fuel.

Nommé Chef de la Division du Transport à la Direction régionale de Clermont-Ferrand, en parallèle à ses activités professionnelles de cadre cheminot, il prend la plume pour rédiger plusieurs ouvrages sur les locomotives à vapeur. En particulier "Les 141 R, ces braves américaines", édité chez La Vie du rail, dont il est le co-auteur avec Bernard Collardey, excellente étude de synthèse qui reprend tout ce qu'il faut connaitre sur cette fameuse série de machines. Le nom d'André Rasserie restera donc lié aux "braves américaines" d'autant plus que c'est sous son égide qu'a été restaurée et préservée la 141 R 420.

Mais André Rasserie n'a pas été seulement l'ami de la traction vapeur en s'intéressant également à une toute autre catégorie d'engins : les turbotrains. Il a notamment beaucoup travaillé à la mise au point des rames RTG. De la "R" au turbo T2000, voilà qui montre la largesse d'esprit d'André Rasserie ! 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire