On y sera ! On se retrouve à Rail Expo

jeudi 9 décembre 2021

Une longue voie métrique qui longe l'Atlantique (partie 2)



Dernier coup d'œil à la voie métrique des Asturies dans la nouvelle gare du port de Gijón. Gare moderne en impasse recevant voie métrique (à gauche, ici, avec une 3600) et voie large (à droite)






Les anciens faisceaux de voies et l’ancienne gare est actuellement un site en friche partiellement occupé par le Musée des chemins de fer. 


Deux lignes à voie métrique se dirigent vers la gauche tandis que la voie large part à droite . 


 L'architecture du nouveau BV n'est guère glamour, mais ses installations sont certainement fonctionnelles. 







Des Asturies, la ligne rejoint la Cantabrie, province où la voie métrique totalise 195 km. Mais un hiatus électrique existe encore (pour peu de temps, si l’on en croit des affiches?) entre les deux provinces. Ici, nous sommes en gare de Llovio, gare de bifurcation entre la ligne principale Oviedo / Santander (ligne R2f) et l'embranchement vers Ribadesella Puerto. 



Faute de continuité de la ligne de contact électrique, retour au diesel donc pour les relations longues distances. Ici, avec un autorail série 2400 construit par MTM avec une transmission électrique (les 2700 et 2900 vus précédemment sont à transmission hydraulique).


 



Nous arrêtons notre périple ferroviaire à Ribadesella, très jolie ville de bord de mer. Côté voies, le BV offre une architecture classique, proche de celle d'une gare française. 





Toutefois, positionné en haut du talus, son BV présente la particularité de n'être accessible depuis la rue que par un escalier donnant sur une porte latérale située au pignon d'une aile ou en passant par les quais. 



Si, extérieurement, la gare de Ribadesella offre un aspect "patiné", son aménagement intérieur est moderne et impeccable. Guichet fermé et distributeur automatique de billets. Néanmoins, la gare comporte, en matinée, un agent en service (pour la circulation?). 


Qui dit caténaire, dit sous-station. Voici celle de Ribadesella.


La gare comporte quatre voies parallèles. Par contre, son chantier fret a totalement disparu.  






Dernier regard au FEVE avec ce moderne 2700 diesel à transmission hydraulique à Ribadesella qui arrive de Santander et se dirige sur Oviedo. 

Pour clore ce petit panorama, il faut ajouter que les FEVE exploitent un train de luxe, le Transcantabrico, qui se veut une sorte d’Occident-Express à voie métrique (!). 


Texte et photos : Jehan-Hubert Lavie






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire