vendredi 29 novembre 2019

AU SUJET DES BOITES A SEL D'OBERAMMERGAU

La E69-03 en gare de Triberg (photo : Thierry Porcher)






Les Boîtes à sel d'Oberammergau sont chères au coeur des modélistes !

Cette photo nous montre la E 69 03 qui est préservée au musée DB de Koblenz-Lützel.

Elle se trouve ici en gare de Triberg, sur la grande ligne de la Forêt-Noire (Offenburg/Konstanz), en septembre 2018, à l’occasion de la fête de la gare. Elle est présentée en gare, sur la voie d’évitement, avec plusieurs autres locomotives de ce musée, ainsi que des engins actuels de la DB et d’entreprises privées.

Ce jour-là, la E 69 03 effectue aussi, plusieurs fois par heure, des évolutions en gare, emmenant à chaque fois quelques voyageurs, moyennant une obole de 2 €. Au-delà de la modeste recette apportée à l’association, cette somme modique permet aussi d’éviter une trop longue attente en pouvant décourager les non-passionnés : pragmatisme, toujours !

Dans le texte posté précédemment sur ce blog concernant la ligne d'Oberammergau, Jehan-Hubert Lavie se demandait qu'elle était la situation de l'automotrice du Saxonia Express engagée en 2019.



L'automotrice 442-118 arrive à Oberammergau. (photo : Jehan-Hubert Lavie)





En fait, il faut deux engins pour assurer cette desserte, puisque ça croise à mi-parcours. Une automotrice 442 aux couleurs de cette ligne y est affectée, la deuxième rame étant, jusqu'en janvier 2019, une rame à deux niveaux DB. Or, il y a eu des protestations d'une puissante association d'usagers du rail (ProRail) du fait de l'accessibilité difficile à la rame à deux niveaux.


Finalement, la rame à deux niveaux a été remplacée par une rame identique, prêtée par le Saxonia Express, immatriculée DB 442-118/618. C'est donc une rame Saxonia Express qui participe à cette desserte, et non des rames Saxonia Express qui assurent (la totalité de) la desserte.

L'article, posté précédemment, parlait également du distributeur de billets équipant cette gare sans personnel.

Il faut savoir que les distributeurs automatiques de la DB sont extrêmement performants. Ils peuvent délivrer tous les types de billets, y compris les titres de transport spécifiques à la communauté tarifaire locale (il en existe presque partout sur le territoire allemand). Mais ils sont également branchés sur le site internet de la DB. Ils peuvent donc aussi effectuer des réservations, faire des recherches d’horaires, en donnant des renseignements sur la circulation réelle et sur l’occupation des IC/ICE. Ils sont très rapides, surtout pour le voyageur qui a un peu l’habitude, et acceptent pièces et billets de banque, ce qui permet de payer en liquide des billets à grande distance. On peut choisir entre différentes langues, dont le turc, par exemple. Le moindre point d’arrêt en est équipé.

Sur les lignes non DB, il existe seulement des distributeurs de la communauté tarifaire locale, mais performants eux-aussi.


Texte : Thierry Porcher

Aucun commentaire:

Publier un commentaire