Ne manquez pas cette souscription jusqu'au 15 novembre 2017

mercredi 11 janvier 2012

Une soirée bien remplie

"Des centaines de voyageurs sont restés coincés dans l'obscurité pendant trois heures, sans pouvoir communiquer avec l'extérieur". La presse a largement repris l'incident de lundi soir qui a vu une rame du RER A tomber en panne entre La Défense et Paris. Philippe, un ami, était dans le train incriminé, voici son récit :

Hier après midi, réunion dans la tour Tupka de La Défense. Comme cela était sur mon chemin du retour, je m'arrète chez Castorama pour acheter 5 sous verrs A3 et 3 A4... (Les 3 A4 entrent dans mon cartable et les 5 A3 sont transportables "sous le bras"...)

Ensuite j'ai été emprunter le RER A pour rejoindre Paris....

"Certains des quelques 2 000 passagers ont été rapidement évacués dans le train suivant, revenu «en marche arrière» à la Défense. Les autres ont dû patienter «moins de trois heures» pour monter dans un train vide, selon ce porte-parole. Des délais jugés raisonnables mardi matin, étant donné le trafic important sur la ligne à ce moment-là, et la longue inter-station à cet endroit. "

Et, donc, j'ai fait partie des "autres"... Ceux qui ont dû patienter "moins" de 3 heures. ...

Voilà, une soirée bien remplie...

Quant aux articles relatant l'événement :

Je suis scandalisé par la rédaction de l'enchainement des faits : "Le train est alors immobilisé dans le tunnel, mais des gens forcent les portes et sortent du train sans y être invités par le conducteur", dans la réalité il s'est passé plus de 3/4 d'h entre l'arrêt du train et le début d'énervement de certains voyageurs qui ont, alors, forcé les portes (en réalité ils les ont juste ouvertes en insistant un peu..) et cherché à sortir du tunnel.

Je ne dis pas "Il aurait fallu que..." mais un minimum de respect envers les voyageurs serait la bienvenue...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire