Soutenez dès maintenant TRAINSMANIA 2018 !

mercredi 11 janvier 2012

Une soirée bien remplie

"Des centaines de voyageurs sont restés coincés dans l'obscurité pendant trois heures, sans pouvoir communiquer avec l'extérieur". La presse a largement repris l'incident de lundi soir qui a vu une rame du RER A tomber en panne entre La Défense et Paris. Philippe, un ami, était dans le train incriminé, voici son récit :

Hier après midi, réunion dans la tour Tupka de La Défense. Comme cela était sur mon chemin du retour, je m'arrète chez Castorama pour acheter 5 sous verrs A3 et 3 A4... (Les 3 A4 entrent dans mon cartable et les 5 A3 sont transportables "sous le bras"...)

Ensuite j'ai été emprunter le RER A pour rejoindre Paris....

"Certains des quelques 2 000 passagers ont été rapidement évacués dans le train suivant, revenu «en marche arrière» à la Défense. Les autres ont dû patienter «moins de trois heures» pour monter dans un train vide, selon ce porte-parole. Des délais jugés raisonnables mardi matin, étant donné le trafic important sur la ligne à ce moment-là, et la longue inter-station à cet endroit. "

Et, donc, j'ai fait partie des "autres"... Ceux qui ont dû patienter "moins" de 3 heures. ...

Voilà, une soirée bien remplie...

Quant aux articles relatant l'événement :

Je suis scandalisé par la rédaction de l'enchainement des faits : "Le train est alors immobilisé dans le tunnel, mais des gens forcent les portes et sortent du train sans y être invités par le conducteur", dans la réalité il s'est passé plus de 3/4 d'h entre l'arrêt du train et le début d'énervement de certains voyageurs qui ont, alors, forcé les portes (en réalité ils les ont juste ouvertes en insistant un peu..) et cherché à sortir du tunnel.

Je ne dis pas "Il aurait fallu que..." mais un minimum de respect envers les voyageurs serait la bienvenue...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire